Pendant la réalisation de mon dernier dessin, j'ai fait des scans à différentes étapes, dont celle du trait encré. Cette étape est vraiment la plus sympa du processus pour un dessin comme celui-ci. C'est tout propre et ça a déjà le goût d'un truc achevé. Un peu comme un dessin fini avant le dessin fini. Et on peut se poser un moment pour apprécier son boulot, avant de se lancer dans la phase de mise en couleur qui a de grandes chances de tout foutre en l'air :P. Mais surtout, on peut la bidouiller plus facilement que l'étape finale, par exemple en passant l'image à la moulinette Potrace dans Inkscape1.

On obtient alors une jolie version vectorielle du dessin, que je me garde sous le coude, et sur laquelle je me suis déjà amusé à coup d'outil "Pot de peinture" (qui lui au moins ne foire jamais son coup).

2007-10-19_kristine_digital.jpg

Bon, j'ai choisi vaguement les mêmes couleurs, mais j'ai pas fait d'ombres ni de dégradés. D'une part je trouve que c'est sympa comme ça, et d'autre part j'ai pas envie de passer ma vie sur un dessin déjà terminé. Et puis faut pas que la version digitale soit trop classe, sinon je risque de la préférer à l'originale :P Enfin, pour l'instant ça va, l'autre a plus d'âme, même si la couleur est foirée dans les grandes largeurs. Tant pis, si déjà le trait ressemble à quelque chose... Et puis, qui sait, j'ai peut-être un business à me faire dans les bouquins de coloriage Oô.

Mais allez, la prochaine fois que je poste un dessin, ce sera une Ivy, promis. Sa petite bouille me manque, et pas question qu'elle suive "the way of the dodo" !

1 : J'ai déjà cité précédemment ces deux outils, mais sans vraiment évoquer leur fonction. Inkscape est un logiciel libre d'illustration vectorielle particulièrement bien fichu et puissant, un véritable plaisir à utiliser. Et Potrace est un outil de transformation de bitmap en vectoriel, libre également, en ligne de commande ou intégré directement à Inkscape, qui donne des résultats bluffants. Voilà, vous savez tout.