Je pars demain à New-York pour une grosse semaine de vacances, voir l'ami Kerlu. Vu qu'il y a peu de chances que je remplisse mon blog de là-bas, je vous mets un petit dessin à l'arrache et qui n'a rien à voir (à la rigueur...), histoire de faire vivre cet écosystème déjà bien fragilisé.

Gribouillée hier au boulot pendant deux réunions. Des réunions parfois très propices à ce genre de dessin pas trop prise de tête. Croyez-le ou non, ça n'empêche absolument pas d'écouter et de suivre... mais je comprends que ça puisse être énervant pour les autres personnes. C'est juste plus fort que moi, à quelques exceptions près, faut toujours que je tripote ou que je bricole un truc avec mes doigts (Freud aurait sûrement beaucoup à dire >_<), alors autant que ce soit quelque chose d'utile ou de créatif. De temps en temps, ça m'arrive aussi de faire des portraits de mes collègues. Mais là non, c'est pas une collègue...

Bon, et sinon, je constate qu'une fois de plus à la veille de vacances, je suis content "d'aller ailleurs", mais je n'aime pas "partir"... J'ai horreur de ce côté irrémédiable de "ne pas être là", de prendre un billet longtemps à l'avance sans savoir ce qui se passera à ce moment-là. J'ai toujours l'impression de louper des trucs importants, ou que c'est le pire moment pour partir... et bien évidemment les faits complotent pour confirmer cette impression...

Mais allez, ça ira mieux là-bas ! Prochain dessin ici : Ivy à Central Park ;)