Sleeping Ivy
Gouache et Posca sur panneaux de polystyrène. 150 x 65 cm.

Ces trois plaques de polystyrène recouvertes d'une couche noire (et blanche au verso) traînaient chez moi depuis bientôt deux ans. Je les avais récupérées à mon boulot, juste avant qu'elles soient jetées pendant un grand rangement des bureaux. Je n'avais pas d'idée précise de quoi en faire, j'ai réfléchi à un triptyque mais rien ne venait, alors j'ai juste peint le sujet qui ne me demande pas vraiment d'effort. Mais je crois que c'est ce que j'ai fait de plus grand à ce jour (sans compter les calmars et cachalots sur le sable :)).

J'adore l'idée d'utiliser du matos de récupération dans une création, mais ça a souvent quelques inconvénients. Ici, la surface était un peu imprévisible. Même après nettoyage consciencieux, certaines parties – qui avaient probablement été recouvertes de colle – restaient obstinément hydrophobes et refusaient de garder la gouache. C'est pour ça que j'ai eu partiellement recours au Posca. Et finalement, je me dis que j'aurais dû tout faire avec, ainsi j'aurais pu garder un trait bien blanc et précis partout. Enfin, c'est pas grave. Et j'ai surtout profité du fait que cette surface se comportait comme un tableau noir effaçable à l'eau. J'ai retouché plusieurs fois certaines parties, et je n'exclus pas de le faire encore (notamment ce profil de 3/4 arrière qui décidément ne me convient pas…)

Ma chambre manquait un peu de déco.