Patterns in the Ivy

Inktober 2016

Inktober 2016 Inktober 2016 Inktober 2016 Inktober 2016 Inktober 2016 Inktober 2016 Inktober 2016 Inktober 2016 Inktober 2016 Inktober 2016 Inktober 2016 Inktober 2016
Complètement dans le désordre de leur date de réalisation.

Cette année j'ai participé à Inktober, événement qui invite les dessinateurs à réaliser un dessin à l'encre par jour pendant 1 mois. Même si j'ai décidé de ne pas suivre les thèmes suggérés, l'expérience m'a rappelé le défi dessin de Hellgy que j'avais relevé en 2014, avec ses bons côtés (déjà simplement dessiner !) et ses frustrations. Parmi celles-ci, mon incapacité à rendre le truc un peu spontané, à improviser direct à l'encre quand un petit quart d'heure libre se présente. Je ne peux pas m'empêcher de faire des choses compliquées, qui prennent du temps… que je n'avais pas toujours ce mois-ci. C'est pourquoi il manque quelques jours.

Mais à côté de cela, ce fut l'occasion parfaite d'expérimenter plein de choses, de faire des études pour des projets plus gros, et d'explorer quelques thèmes qui traînaient dans ma todo list depuis plusieurs années parfois (ex: le Berger et la Ramoneuse, le joueur de flûte inachevé, la Jeune fille et la Mort). Et j'avoue que ces quelques pages successives dans mon carnet ont belle allure.

Toujours en cours

2016-02-10_celtic_wip_2.jpg

Comme je le prédisais à l'épisode précédent, je suis toujours loin de la fin de cette grande page façon Livre de Kells que j'ai commencée après vu le vrai. Il faut dire qu'un hiatus de plus d'un an n'a pas arrangé les choses. Mais j'avance assez bien quand j'y consacre du temps, comme dernièrement. Et si j'ai l'impression d'accroître la complexité au fur et à mesure, cela vaut le coup. Je suis encore loin de la folle densité des trucs dont je m'inspire, mais il reste de la place sur la feuille pour d'autres réjouissances.

2016-02-10_celtic_wip_3.jpg
Secret de fabrication : ce nœud de racines-lézards-serpents est inspiré d'un motif sur la première page de l'évangile de Marc.

En tout cas, ce type de dessin a toujours les mêmes vertus sur moi. Les gestes précis et systématiques (dessus, dessous, répétez !) que ça impose font vite atteindre un état second de quasi-méditation très agréable. Le flow, le vrai. La gravure procure le même effet.

2016-02-10_celtic_wip_2.jpg

Par contraste, après plusieurs heures passées dessus, ça donne aussi très envie de refaire des choses moins contraintes, plus spontanées. Rha, jamais content ! On verra bien si je remets ce projet en hibernation une nouvelle fois ou si j'arrive à faire tout ce que je veux de front :)

En cours

2014-10-04_celtic_wip.jpg

Je préfère poster des choses terminées, mais là on en est vraiment très loin, alors une étape intermédiaire ne fera pas de mal.

C'est une petite partie d'un projet bien plus grand. Dessiner quelque chose d'ambitieux dans ce style doit être un des plus vieux points sur ma to draw list (misère, ça doit même remonter au siècle dernier…). Mais apparemment il me fallait des vacances en Irlande pour que je me lance.