Patterns in the Ivy

Keyword : encre de chine

Fil des billets - Fil des commentaires

Nouveau

2011-04-28_art_nouveau_AL.jpg

Un petit cadeau pour une amie, qui m'avait demandé quelque chose dans ce style il y a un bon moment*.

Contrairement aux précédents, ce n'est pas un portrait, c'est juste "une nana lambda en jolie robe dans un décor à la Mucha". Mais il y a déjà de quoi s'amuser avec ce genre de sujet, et ça m'est toujours aussi agréable de dessiner dans ce style. Après, question "sortir de ma zone de confort", on repassera. Mais je continue à y travailler !

* Ceci est un petit clin d'oeil pour ceux qui m'ont passé des commandes : parfois ça prend longtemps, mais normalement je ne vous oublie pas :).

Essai d'autoportrait

Je manquais d'inspiration immédiate pour virer Ivy Noël du haut de la page, alors bon, comme j'avais jamais essayé ça...

J'en profite pour vous souhaiter une très bonne année ! De mon côté, pas de résolution faramineuse, l'année 2009 a été plutôt très bonne alors je vois pas pourquoi je changerais. Et question blog, je crois que je vais continuer avec mon rythme de sénateur-qui-pique-parfois-des-pointes, ça me convient très bien aussi ^ ^.

Sailing by night

2008-10-06_ship_progress.jpg

Je l’ai donné hier soir à la personne pour qui je l’ai fait, à mon avis je ne le reverrai plus, et j’ai pas pu le scanner correctement parce qu’il est trop grand. J’avais quand même pris au passage quelques photos toutes floues, d’où ce étape par étape sans grand intérêt et où on ne voit rien.

En plus, c’est pas drôle, il n’y a pas le “avant” : toutes les feuilles que j’ai gribouillées avant de trouver un type de bateau et une perspective qui me conviennent à peu près ! On le dirait pas comme ça, mais du plus loin que je me rappelle, c’est l’un des dessins qui m’ont posé le plus de problèmes… J’étais parti sur une idée un peu plus “dynamique”, style “goëlette fendant la tempête”, mais finalement le résultat est plutôt plan-plan. La perspective moins audacieuse que prévu (j’ai déjà bien galéré comme ça !) y est pour beaucoup, et peut-être aussi l’encre de Chine qui semble aplatir tout, alors que je pensais que ça donnerait du caractère… Il a quand même un peu de gueule de loin, mais j’aurais vraiment aimé le réussir mieux.

Tant pis, de toute façon c’est comme d’habitude, j’ai été tellement le nez dedans que je n’ai plus aucune objectivité. Peut-être que le manque de réaction qu’il a suscité est un indice plus clair sur ce qu’il vaut :/

Pink lady

Voilà le fan-art que j'ai réalisé en février pour le concours organisé par Maliki, à l'occasion de la publication de son 2e album. Les résultats viennent de tomber. Je suis pas trop mal placé sur le tout, mais je ne figure pas parmi les chanceux (bravo aux gagnants) qui verront leurs œuvres reproduites dans le 2e tome de sa BD. Bouh ;) Mais c'est pas grave, je me suis bien fait plaisir là-dessus, et je suis plutôt content du résultat.

Pour la technique, c'est dans la même veine que mes deux essais précédents style Art Nouveau. Ligne claire, commencée au crayon puis repassée à l'encre de chine marron, avec épaisseur accentuée pour le détour des personnages, puis coloriage par surfaces unies. Sauf que là, pas voulu gâcher le tout par un aquarellage loupé, donc coloriage direct dans Gimp.

Après, pour le style en lui-même, c'est mâtiné à la sauce manga-like de Maliki. D'ailleurs, je regrette assez de ne pas avoir plus laissé parlé mon style personnel là-dedans, ça ressemble beaucoup trop à l'original (surtout Lady Bird et Fëanor, en bas). C'est peut-être là-dessus que ça a pêché du point de vue du jury. Ou sur le coup de la carte à jouer: dont le concept, pour une raison obscure, a été juste à moitié réalisé. Tant pis ;) Et puis, finalement, c'est pas plus mal, déjà qu'Ivy était jalouse...

Rhaaa !!!... mais pourquoi je me sens obligé de mettre un phylactère quand c'est suffisamment explicite comme ça ?

Der Eiffelturm

2007-10-12_kristine_mucha_full.jpg

Voici un "petit" cadeau que j'ai fait pour le départ de Kristine, une amie allemande qui a passé 2 mois de stage vacances à Paris, et qui repart demain à Hanovre. Elle avait vu chez moi la reproduction du premier dessin que j'avais fait dans le style, il y a à peu près un an, et avait paru l'apprécier, alors ça m'a semblé une idée sympa de lui en faire un aussi.

Voilà donc pour elle un Paris pour touristes Belle Époque. Une entrée de métro Guimard, une fontaine Wallace, la Tour Eiffel... D'ailleurs, je dois préciser que la Tour Eiffel version sapin de Noël est là dans un esprit de dérision, Kristine ayant pris cette "féerie nocturne" assez vite en grippe en raillant le soit-disant "bon-goût" français :p

2007-10-12_mitt_mucha_retro.jpg 2007-10-12_kristine_mucha_crayon.jpg 2007-10-12_kristine_mucha_encre.jpg

De mon côté, et ce malgré le speed qu'a été la réalisation de ce dessin, j'ai essayé de me concentrer sur les erreurs que j'avais faites la première fois, notamment sur les couleurs. Mucha dont je prétends pomper le style faisait plutôt dans les tons pastels ou peu contrastés. Les couleurs un peu trop flashy du premier (accentuées par le scan jamais retravaillé), le ciel complètement loupé et violent, les traits trop sombres... bref, je voulais tenter d'améliorer tout ça. C'est pourquoi ici les traits sont plus marrons que noirs, et les couleurs plus diluées et moins en opposition. Par contre, pour le ciel, c'est toujours pas ça :/ La teinte est sympa, mais j'ai encore fait le gros manchot pour l'appliquer... La prochaine fois, pas d'étoiles ni de bordure compliquée, comme ça je pourrai faire tout le remplissage d'un coup avec un gros pinceau, na ! [/me se tape le front en se souvenant soudainement qu'il avait de la gomme à réserve qui trainait dans un tiroir...].

Bon, et sinon, même si je préfère le côté dynamique du précédent, je trouve la composition de celui-ci plus équilibrée, l'espace mieux utilisé. Et vous, vous en pensez quoi de tout ça ?

"A magic that a name would stain"

C'est une phrase d'une chanson de Dark Tranquillity. Toute bête peut-être, sortie de son contexte nébuleux... mais elle m'a toujours évoqué des choses extrêmement fortes. C'est une belle façon de décrire sans vraiment le faire une expérience trop pure ou trop complexe pour y attacher la lourdeur des mots.

Vous savez... un moment, une rencontre, une époque de la vie... Un ensemble de sentiments qui, pour une raison souvent inconnue, se sont imposés à nous, et nous ont fait toucher quelque chose de "magique", de supérieur, d'exaltant, qui nous marquera à jamais. On crève d'envie de partager ça avec ses amis, de leur expliquer cette magie. Mais ce n'est pas possible... C'est une expérience trop personnelle, on ne peut s'en remettre qu'à leur empathie et leur confiance. Car les mots n'existent simplement pas.

C'est une de ces expériences qui m'a fait commencer ça :


Cliquez sur l'image

La fureur du dragon

Dragon asiatiqueÇa faisait une éternité que je n'avais pas dessiné de dragon. Et je suis quasiment sûr que c'est la première fois que je tente un dragon asiatique. Comme d'habitude quand on essaye d'imiter un style particulier, avec les bonnes références sous les yeux c'est assez facile. Du moins d'arriver à quelque chose d'approchant, d'immédiatement reconnaissable. Mais ça ne veut pas forcément dire qu'on a réussi à s'approprier quelque chose de plus, qu'on a compris tout le cheminement artistique et philosophique qui a abouti à cette façon de représenter les choses. Si ça se trouve, sur mon dragon j'ai fait des grosses gaffes qui sauteraient aux yeux d'un initié...

Dans tous les cas, c'est assez sympa à faire. Ça change un peu du dragon européen. J'ai beau aimer dessiner de grandes ailes de chauve-souris glorieusement déployées, ça a tendance parfois à devenir un peu encombrant. Là, c'est comme un gros serpent avec des pattes, qu'on tord un peu comme on veut ;) . D'ailleurs, d'habitude les dragons asiatiques sont plus sinueux que ça. Mais je voulais cette forme de double spirale pour l'intégrer au reste.

Oui, car c'est un fragment de quelque chose de bien plus grand. Vous vous rappelez peut-être du premier teasing que j'avais fait à propos du même projet. Ce petit dragon en est une autre partie, quasi-infime aussi bien au niveau de la signification que de la taille (ceci fait moins de 5cm de large). Mais il représente aussi une espèce de jalon important dans ce projet... La fin reste encore très loin. Ça fait bien plus d'un an que j'ai commencé à réfléchir dessus, plus de 8 mois que j'ai trempé pour la première fois ma plume dans l'encre... Mais ça prendra le temps qu'il faudra.

 

Tiens, une petite devinette pour finir : s'agit-il d'un dragon chinois, japonais ou coréen ? Bien entendu, toute réponse devra être accompagnée d'une explication. Et non, je sais pas encore ce qu'il y a à gagner :P

Allez hop !

Bonjour les gens !

Foin de l'attente, je me relance enfin ! Alors voilà, un "nouveau" blog, qui sent bon la charpente en version 2 tendance Arlésienne et la peinture fraiche (y'aura sûrement deux trois retouches par-ci par-là). À vrai dire, je sais pas plus qu'avant ce que je vais en faire. Mettre des dessins à un rythme plus soutenu qu'avant, retenter les espèces de bd si je suis inspiré... Pour le reste, on verra bien ce que ça deviendra au fil du temps... Une chose est sûre, pas me prendre la tête, ce sera déjà ça...


Pour ceux qui se demanderaient, Patterns in the Ivy, c'est le nom d'un morceau instrumental de l'album Blackwater Park, chef d'oeuvre parmi d'autres du groupe suédois Opeth. C'est loin d'être leur meilleur composition, mais j'ai toujours trouvé le titre classe et évocateur. L'idée de "motifs" me paraissait coller assez bien à un blog, et comme j'adore le lierre au point d'avoir nommé ma dryade Ivy, je trouvais que c'était un bon titre !

Sinon, pour les éventuels nostalgiques, j'ai gardé le vieux blog. Ce serait bête de perdre tout son contenu, mais ça me gave trop de transférer tous les posts dans le nouveau. Place à l'avenir !