Patterns in the Ivy

Bureau virtuel

Dans un élan d'originalité parfaitement démentiel, j'emprunte l'idée d'Olivier. Voilà donc l'intimité de mon bureau exposée aux yeux de tous. Et j'ai bien peur que ce soit moins bien rangé que chez lui :P

Bureau
  1. Un plancher qui a vécu. Beaucoup trop. Et encore, c'est pas celui du couloir...
  2. Un bureau qui m'accompagne depuis un bout de temps, puisque mes parents me l'avaient acheté quand j'étais en quatrième. Pas franchement ergonomique pour l'ordi, mais je l'aime bien, avec tous ses tiroirs et placard plein de bazar.
  3. Une chaise confortable, parfaite pour s'affaler devant un DivX avec les pieds sur le bureau, et suffisamment dure pour être bien assis. Elle est là magnifiquement ornée de fringues, notamment un sweat à capuche que j'aime bien, décoré d'un super treillis bleu. Sûrement pour jouer à la guerre dans les jungles bleues.
  4. Le PC, of course, avec la tour par terre à droite, un clavier dégueulasse et une tablette graphique qui sert pas des masses depuis quelques temps... Y'a des "enceintes" dans l'écran. C'est un peu la loose, mais ça suffit pour les vidéos. Et pour la musique il y a une bonne chaîne qui poutre, dans l'étagère à bouquins, derrière moi.
  5. Un bonhomme Océdar mannequin en bois pour le dessin. Il me sert à peu près à tout, sauf à dessiner.
  6. Des pots à crayons et à pinceaux, un flacon d'encre de chine, un gobelet pour l'eau, une Power-Ball illégitime, et du foutoir temporaire.
  7. Ca ne se voit pas, mais c'est un dessin en cours.
  8. Un Totoro qu'on m'a récemment demandé d'adopter. Quand il m'a regardé avec ses yeux tristounets et endormis, j'ai pas eu le coeur de dire non ;) . Il trône sur une pile de papiers violemment stratifiée, composée de vieilles déclarations d'impôts, relevés de comptes, feuilles de paye, factures pas encore ouvertes, et co. Un des cimetières de mon allergie aux fardeaux administratifs.
  9. Une étagère qui danse la gigue quand l'imprimante qui est dedans fonctionne. Il y a aussi un scanner, des tiroirs avec du matos à dessin, de la paperasse répartie dans des classeurs ou d'autres mouroirs. La moumoute vert fluo qui dépasse, c'est une espèce de boa récupéré à la Saint Patrick l'année dernière. Evidemment, il n'a pas beaucoup servi depuis.
  10. Un pan de mur encombré de choses et d'autres. Croquis, pseudo Post-Its, rendez-vous chez le dentiste qui datent d'un an, faire-parts de mariage et de naissance, cartes postales, etc.
  11. Des dessins pas trop vieux que j'aime bien ou que j'ai eu la flemme de ranger correctement.
  12. Une dédicace du grand Boulet (encore merci Kerlu ;))
  13. Un de mes vices d'ado tardif : deux repros de Luis Royo (avec des filles peu vêtues, mais c'est un pléonasme :P)
  14. Plus classe, une de John Howe. Y'en a d'autres dans la chambre, mais je garde celle-ci au dessus du bureau parce qu'elle est pleine d'inspirations, et y'a du beau lierre dessus.

À propos de ce qui est au mur, on pourra comparer cette photo avec le point 11 de ce vieux billet, et constater par l'exemple que je ne suis pas quelqu'un d'étouffé par une nécéssité compulsive de changement :P .

Sinon, je remarque une chose, c'est que la photo est plutôt flatteuse. Parce qu'en vrai, le bordel général est beaucoup plus... hum... prégnant (j'aime bien ce mot :P). Et c'est sans compter les autres meubles de ma chambre (le haut de l'armoire est dramatique).