Patterns in the Ivy

Nouveau feuillage

Voilà, comme vous pouvez vous en rendre compte, j'ai changé un peu le thème de mon blog. L'esprit est le même (après tout, le lierre ça a le feuillage persistant...), mais un peu de changement ça fait pas de mal. Ca reste sombre, mais y'a quand même un peu plus de couleurs qu'avant.

Bon, c'est pas complètement fini, mais je me suis dit que le mettre en ligne dès qu'il était globalement fonctionnel était sûrement la meilleure façon d'avoir réellement envie de le parachever. Ça fait des mois que j'ai commencé à m'amuser sur un autre thème assez sympa, complètement différent, pas forcément pour ce blog d'ailleurs, mais n'ayant pas de but précis il traîne dans un coin de mon disque dur en attendant les quelques détails qui lui donneront son caractère, ainsi que la longue phase de réglages finaux...

Ici, dans les choses qu'il me reste à revoir, sans en faire trop si possible, remplacer certains titres de blocs par des images, rétablir une ou deux fonctions de navigation, et finir de bidouiller quelques plug-ins pour Dotclear. D'ailleurs, quand ce sera fini je pense que je mettrai certaines petites choses en téléchargement, ça peut servir à d'autres personnes.

Voilà, en tout cas j'espère que ça ne vous agressera pas trop les yeux :) Et n'hésitez pas à me signaler tout souci que vous pourriez rencontrer (sauf sous IE6, là je ferai la sourde oreille...)

She's alive, alive !!

Ça y est, j'en avais trop marre, j'ai craqué. J'ai enfin racheté un scanner1 !!!

Pour fêter ça, voilà deux Ivy à la va-vite, en attendant le prochain retour de trucs un peu plus ambitieux ou rigolos avec elle. La première ne lui "ressemble" pas vraiment, mais tant pis, je l'aime bien quand même et on n'a qu'à dire que c'est sa grande soeur :P.

2008-10-15_ivy_speed_2.jpg

1Pour les geeks que ça intéresse, c'est un multi-fonction HP 5280, avec une résolution indécente que je n'exploiterais sans doute jamais et une partie imprimante pas dégueu (mais qui m'intéressait moins). Le mieux est qu'il tourne sous Linux mieux que n'importe lequel de mes scanners précédents n'a jamais marché sous Windows, ce qui sonne enfin le glas de mon utilisation perso de Windows. Mwahaha ! Apparemment, tous les imprimantes/scanners HP relativement récents sont supportés à merveille par Linux. Dans mon cas, je ne peux que confirmer. Sans exagérer, tu branches, et 2 secondes après tu scannes dans Gimp. Point. Pas de cd, pas d'install de paquets en rab. Bon, c'est pas magique non plus, c'est juste que le package de drivers HP libres fait partie de l'install par défaut d'Ubuntu. Mais quand même, c'est la classe.

Aujourd'hui, je fais mon geek

Sans grande originalité, en ce moment je prends mon pied sur le jeu Star Wars:The Force Unleashed. Il a quelques défauts (saloperies de “quick time events”, si je trouve le boulet qui a ressucité ce truc-là…), mais aucun qui vienne à bout de son côté jouissif. Le personnage principal est un incorrigible poseur, avec sa tronche de Michael Scofield pas content et son sabre laser tenu à l’envers pour pas faire comme les grands. Mais quand tu lances des gros éclairs avec les doigts, les gens ne se moquent pas trop longtemps de ton côté métrosexuel mal refoulé. Au pire, tu les envoies valser au fond d’un ravin ou dans l’espace à travers les hublots, ça les fait taire, et t’as même une note artistique pour ça. Non, vraiment sympa.

Mais le mieux, c’est le scénario. Je ne ferai pas de spoiler, mais ils ont vraiment réussi à combler le trou entre les épisodes 3 et 4 avec quelque chose de convaincant et classe. En fait, je suis assez fasciné par le fait qu’à elle seule, l’histoire du jeu est mieux écrite et mieux interprétée que celle de toute la nouvelle trilogie. Vous me direz, c’est pas dur… Même un Michael Scofield en images de synthèse joue mieux que Hayden Christensen.

Colophon-phon-phon les petites mises à jour

Avec une ponctualité quasi-déconcertante, Dotclear 2 vient de sortir en RC, c'est-à-dire en version pas-finale-mais-vraiment-presque. Après avoir mis à jour sans problème (et sans exaltation non plus) ma version d'Ubuntu chez moi ce week-end, je me suis donc attaqué à faire évoluer la version du blog ce matin.

Pas vraiment de souci, à part une petite frayeur quand le message "Blog not defined" est apparu au début. Finalement, c'était juste l'identifiant du blog à changer dans l'index.php à la racine du site. Bref, pas grand chose, mais je vais peut-être suggérer que ce soit ajouté dans le guide de mise à jour (surtout que je me suis fait avoir à chaque version :P).

Ah, et je sais pas pourquoi, le plugin de NiKo que j'utilisais pour afficher les gravatars dans les commentaires ne semble plus fonctionner. Mais j'ai peut-être fait une bêtise, je verrai bien.

De toute façon, tout ça n'est rien comparé aux évolutions de cette version, qui est vraiment épatante. Même si ça va pas me servir des masses, j'ai été bluffé par le nouveau thème par défaut dynamique, c'est juste impressionnant de simplicité. Et parmi toutes les petites (et grosses) nouveautés qui rendent la vie plus facile, de nombreuses fonctionnalités qui demandaient auparavant un plug-in à l'intégration parfois hasardeuse ont été intégrées de base dans la plate-forme.

C'est le cas de l'éditeur de thèmes (qui évite d'avoir à sortir la grosse artillerie d'un logiciel FTP pour ajuster une feuille de style) et de la fonction pages statiques, que j'ai déjà utilisée pour remplacer ma vieille page Contact par ce que les gens cultivés appellent un "colophon". Je me contenterai d'un sobre "À propos" :)

Pour fini, un grand bravo à Olivier (ok les boutons arrondis c'est classe ;)) et à toute l'équipe des développeurs Dotclear :)

Retour Eiffel

Pendant la réalisation de mon dernier dessin, j'ai fait des scans à différentes étapes, dont celle du trait encré. Cette étape est vraiment la plus sympa du processus pour un dessin comme celui-ci. C'est tout propre et ça a déjà le goût d'un truc achevé. Un peu comme un dessin fini avant le dessin fini. Et on peut se poser un moment pour apprécier son boulot, avant de se lancer dans la phase de mise en couleur qui a de grandes chances de tout foutre en l'air :P. Mais surtout, on peut la bidouiller plus facilement que l'étape finale, par exemple en passant l'image à la moulinette Potrace dans Inkscape1.

On obtient alors une jolie version vectorielle du dessin, que je me garde sous le coude, et sur laquelle je me suis déjà amusé à coup d'outil "Pot de peinture" (qui lui au moins ne foire jamais son coup).

2007-10-19_kristine_digital.jpg

Bon, j'ai choisi vaguement les mêmes couleurs, mais j'ai pas fait d'ombres ni de dégradés. D'une part je trouve que c'est sympa comme ça, et d'autre part j'ai pas envie de passer ma vie sur un dessin déjà terminé. Et puis faut pas que la version digitale soit trop classe, sinon je risque de la préférer à l'originale :P Enfin, pour l'instant ça va, l'autre a plus d'âme, même si la couleur est foirée dans les grandes largeurs. Tant pis, si déjà le trait ressemble à quelque chose... Et puis, qui sait, j'ai peut-être un business à me faire dans les bouquins de coloriage Oô.

Mais allez, la prochaine fois que je poste un dessin, ce sera une Ivy, promis. Sa petite bouille me manque, et pas question qu'elle suive "the way of the dodo" !

1 : J'ai déjà cité précédemment ces deux outils, mais sans vraiment évoquer leur fonction. Inkscape est un logiciel libre d'illustration vectorielle particulièrement bien fichu et puissant, un véritable plaisir à utiliser. Et Potrace est un outil de transformation de bitmap en vectoriel, libre également, en ligne de commande ou intégré directement à Inkscape, qui donne des résultats bluffants. Voilà, vous savez tout.