C'est une phrase d'une chanson de Dark Tranquillity. Toute bête peut-être, sortie de son contexte nébuleux... mais elle m'a toujours évoqué des choses extrêmement fortes. C'est une belle façon de décrire sans vraiment le faire une expérience trop pure ou trop complexe pour y attacher la lourdeur des mots.

Vous savez... un moment, une rencontre, une époque de la vie... Un ensemble de sentiments qui, pour une raison souvent inconnue, se sont imposés à nous, et nous ont fait toucher quelque chose de "magique", de supérieur, d'exaltant, qui nous marquera à jamais. On crève d'envie de partager ça avec ses amis, de leur expliquer cette magie. Mais ce n'est pas possible... C'est une expérience trop personnelle, on ne peut s'en remettre qu'à leur empathie et leur confiance. Car les mots n'existent simplement pas.

C'est une de ces expériences qui m'a fait commencer ça :


Cliquez sur l'image